Nos jolies biquettes et le garçon.

Nous sommes heureux et fiers de vous présenter notre petit troupeau de chèvres laitières qui s’élève actuellement à un peu moins d’une quarantaine de biquettes et un bouc. Il va progresser dans les années à venir pour parvenir au nombre de soixante.

Nous avons plusieurs races au sein du troupeau dont des races très rares que nous nous efforçons à développer pour une horde de raisons qui échappe souvent aux éleveurs, par manque de connaissances, par coût, par tradition ou par souci d’hyper production laitière, malheureusement.

Nous ne désirons pas être une exploitation intensive et nos animaux n’ont presque pas d’intrants externes de nourriture en dehors de leur parcours (presque jamais de foin et d'orge  (sauf quand il neige) .

Ainsi cela limite la production laitière en quantité car nous ne gavons pas les animaux et ils ponctionnent leurs propres besoins naturellement. L’avantage est d’avoir une alimentation diversifiée qui fait la spécificité et le goût unique de nos produits. C’est aussi un avantage économique : au prix actuel du foin et des céréales, il est intéressant de voir la performance économique de notre ferme en rapport avec un système intensif.

Au-delà d’une recherche génétique qui se repose exclusivement sur le potentiel laitier, nous, nous  avons sélectionné des chèvres qui sont plus adaptées à la montagne, aux longues marches et à la valorisation des pâturages et ne tombant que très rarement malades. Elles sont rustiques et robustes.

Nous avons des chèvres purement batardes, de sangs mêlés où toutes les races y sont présentées et où aucune n’est pure. Cependant, nous ne négligeons jamais le caractère laitier. Pourtant,  fièrement, avec ce petit troupeau, nous affichons de super rendements et de très belles lactations : entre 450 et 650 litres par an, avec des taux fromageables qui feraient frémir un technicien de la chambre d’agriculture.

Nos chèvres possédent toutes un petit prénom, elles le comprenne et y réponde. Dans notre système où l’animal doit répondre à "lou pastre", et comprendre ses ordres; Il nous faut des animaux intelligents, qui sont habitués aux interactions de leur guide.

 

Une relation exceptionnelle entre le troupeau et leur berger :

Il m'était impossible de ne pas parler de mon troupeau, sans vous faire partager l’amour dont je suis témoin. En système pastoral, vous mettez au monde vos animaux dans la forêt, vous les portez quand ils sont incapables de marcher, vous les voyez naitre et  mourir. Ils sont votre passion, votre affection, votre travail, votre argent, votre vie, ils sont tous tellement important à vos yeux.  Vous êtes leur seul liant et référant avec le monde des hommes. Elles vous aime et vous font éperdument confiance. Elles ont des personnalités propres , s’inquiètent et sentent quand vous allez mal ou que vous n’êtes pas bien.

Cette relation est telle, que le système pastoral change la donne sur un métier qu’on essaie d’industrialiser. Elle vous change en engagé convaincu de la viabilité de ce type de système. Pour vous et surtout pour le bien-être de vos animaux, le pastoralisme c'est la tradition ancestrale de l'avenir... Et moi, je peux vous affirmer avec conviction, que chez moi, mes biquettes sont heureuses parce qu'elles sont aimées.

Présentation de nos races : 

Il s’agit d’article qui vous informerons plus précisément sur chaque type de chèvres, ses qualités et ses défauts.

Les Alpines,

Les Poitevines Les Toggenbourgs,

Les Saanens, les Communes provençales, les Anglo-nubiennes.

Nos mascottes :

Djidji , Hapsy, Pitou, Blanquette, Telma et Louise.

Notre Affreuse Chipie Galipette…

     

Nos Peluches : Blanquette, Miko, Cloche-Cloche, Misfit @ Payana boudin jaune, poil-poil

La Chef : Gaïa

Le Garçon : Caramel,

Et pour les autres, les fiches viendront…

2 réponses à “Nos jolies biquettes et le garçon.”

  1. lefevre dit :

    C’est magnifique , je suis heureuse pour toi, et je te souhaite de merveilleuses choses pour la suite.

  2. GUIEU dit :

    Il y a une belle herbe sur ma propriété qui attend vos belles chèvres. De quoi faire deux heureux : Vous et moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *