La chèvre alpine : référence Française des meilleures laitières.

La chèvre alpine  chamoisée est la chèvre la plus répandu dans les élevages de France, la plus performante , la plus génétiquement sélectionnée . En fait serait-elle la meilleure chèvre laitière du monde !!!!! made in France ? 

Origine et zone d’élevage

 

La race Alpine française est élevée dans toutes les zones caprines de France. Elle est particulièrement répandue dans la vallée moyenne de la Loire et de ses affluents, dans les vallées de la Saône et du Rhône et dans le Poitou-Charentes. La

Savoie, berceau de la race, conserve encore un cheptel notable. Aujourd’hui, l’Alpine est la race la plus répandue en France avec 55% des femelles soumises au contrôle

laitier.

Aptitudes et utilisation

La chèvre Alpine est une forte laitière de format moyen. Rustique, elle s’adapte parfaitement en stabulation, au pâturage ou à la vie à la montagne comme en plaine.

Animal à poil ras, le type chamoisé est le plus répandu, mais on rencontre aussi des souches polychromes. La poitrine est profonde, le bassin est large et peu incliné. Les

membres sont solides et les articulations sèches donnent des aplombs corrects. La mamelle est volumineuse, bien attachée en avant comme en arrière, se rétractant bien

après la traite. Les trayons, distincts de la mamelle, sont dirigés vers l’avant et sensiblement parallèles.

Performances

Depuis les années 70, les chèvres Alpines sont sélectionnées en France dans le cadre d’un schéma collectif d’amélioration des qualités laitières. Forte d’une base contrôlée

de plus de 165 000 chèvres, dont 40 000 inséminées artificiellement, l’Alpine française présente des performances largement supérieures aux variétés analogues exploitées

dans les autres pays du monde

Effectifs déclarés:

450 000 chèvres dont 145 866 contrôlées.

Poids des boucs : 80 à 100 kg

Poids des chèvres : 50 à 70 kg

Qualités laitières* :

Production laitière moyenne par lactation :

790 kg en 268 jours.

Soit une moyenne de 3 litres par jours.

Quantité de matière protéique : 25,5 kg

Taux protéique : 32,4 g/kg

Taux butyreux : 37,3 g/kg

* Résultats de Contrôle Laitier – espèce caprine,

Institut de l’Elevage – FCL, 2007

IMG_20140927_112115

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *