La chèvre Anglonubienne, Le combo parfait ?

Avec toutes les races de chèvres que nous avons pu avoir , l'anglo-nubienne a retenu notre attention, Pourquoi ? Caractéristiques, contexte, spécificités tout y est !

Photo: M. Colin et  Ferme des Cairns.

Avant propos :

J'ai mis du temps avant d'écrire cette article (presque 3 ans de réflexion), car c'est une race avec peu de références techniques en France . C'est aussi l'un des articles le plus complet de mon site. Cette chèvre est rare et les informations sur celle-ci ne reflètent pas forcement la réalité. Pire , il y a des informations tronquées fausses , aussi bien en positif qu'en négatif. En somme, quand on lit certains forums , cette chèvre est une arnaque totale pour certains et pour d'autres c'est la meilleure race du monde. Je vais donc humblement essayer de clarifier la situation.

A qui s'adresse cet article.

Cependant  pour pouvoir avoir ma propre opinion , j'ai constitué une partie de mon troupeau  en anglonubienne  ( ce fut pas facile) et avoir ainsi, une véritable objectivité. J'ai donc : - 3 Boucs anglonubiens. - 33 Anglonubiennes , dont 13 en pure anglo, les autres ayant un pourcentage de 30 à 75 % de nubiens selon les standards. Photo Ferme des Cairns. Soit un peu moins de 50% de mon cheptel, le reste étant de l'alpine majoritairement, Saanen, Toggenbourg, Poitevine , Commune provençale et  de l'alpine des Savoies. Notre politique d’élevage consiste à avoir de La nubienne pure mélangée avec de l'Alpine sélectionnée. Pour que d'ici 5 ou 6 ans, nous espérons avoir une alternative viable, performante , adaptée, et sélectionnée sur nos critères personnels (pastoralisme, rusticité et production laitière convenable et de qualité). Car oui, elle nous fait craquer, on l'aime. Elle est loin d'être parfaite, mais représente une très bonne alternative. Cette article s'adresse, principalement à un éleveur , un Jeune agriculteur, un futur installé , à un vrai passionné ou à quelqu'un désirant faire une production laitière et fromagère avec de la nubienne de l'anglonubienne ou bien par de assimilation et étant professionnel. J'entends par professionnel , personnes vivant de l'activité du lait, du fromages ou de la viande de ses chèvres. J'ai pour  but de vous éviter les erreurs que nous avons pu faire, et de vous conseiller dans un but bien précis : Développer la race . De la rendre plus populaire et ne pas la cantonner à une bête de concours et d'ornement. La plus part des sites internet répondent à l'historique de la race, à ses aptitudes et capacités. Mais qu'en est il dans les faits ? C'est ici qu'on trouve notre problématique. En fait , la tonalité de mon article est :

Que vaut l'anglonubienne dans le contexte pastoral  du sud-est de la France en production agricole caprin fromager ?

Bam!!!  même genre de problématique qu'en école d'ingé agro !

ATTENTION ARNAQUE !!! Situation Françaises de l'anglonubienne , conseils et à priori.

Avant toutes choses, mon avis n'est que le reflet de ma propre expérience et étant donné que, contrairement aux autres races de chèvres , celle là à la particularité d’être en vogue en ce moment. Il se peut alors, que vous ayez des personnes malhonnêtes en face de vous. Un peu comme les chiens à la mode , vous avez les mêmes dérives de personnes qui font simplement de l'achat revente , n'ayant aucune passion pour cette race; à part l'argent qui peuvent en retirer. Alors de grâce , soyez vigilant et ayez quelques réflexes avant d'acquérir ces biquettes. Déjà, méfiez vous des personnes qui ne sont pas exploitantes à titre principale. Demandez leurs, leur numéro SIRET. Ça peut paraître stupide, mais c'est déjà un indice sur le sérieux de la personnes. Si c'est un maquignon , son numéro SIRET sera dans le négoce d'animaux vivant et le Code APE du numéro SIRET ne sera pas de type 0145Z  soit : Élevage d'ovins et de caprins. Un type qui vous vends des nubiennes ou des anglo nubiennes, se doit d'avoir les numéros d'indicatif naisseur caprins de son exploitation , sinon c'est qu'il les a acheté ailleurs. ( le miens est par exemple ( FR 560 673). Il se trouve sur la boucle jaune d'identification OBLIGATOIRE de l'animal.  Donc, quand je dis qu'ils viennent de chez moi, ils ont mon indicatif. CQFD. Méfiez vous , si vous avez un lot de chevrette avec plus de 3 identifications différentes. Il se doit d'avoir le carnet de naissance de son exploitation ( cahier d’élevage du GDS par exemple). Demandez comme d'habitude les attestions sanitaires, les bons de transports et refusez la transaction du type: "je te les fais moins chère, mais je ne te les boucles pas". Contrairement à d'autres races , ils n'est pas rare que des chevrettes proviennent des pays de l'est et vous pouvez risquer gros... Refusez aussi, les arrangements bidons. Payez en chèque ou en virements : Le moins de liquide possible et une facture. Pour voir les animaux qui crèvent tous, une fois arrivés chez vous d'une maladie inconnue et tellement infestés de parasites que le stresse les tue tous, ça fait mal. Surtout que pour de l'anglonubienne et de la nubienne, la facture par animal peut être exorbitante. Le fait que les animaux soient nés chez lui vous donne un argument supplémentairement sur son sérieux. Il sera (normalement) apte à vous informer sur son caractère, sur ces origines laitières et connaîtra le profil de la mère et surtout du père. Évitez de prendre les anglos et les nubiennes à 8 jours. Pour cette race les méthodes de sevrage doivent être modifiées. Car oui c'est vrai ,  ils ont des faiblesses de démarrage par rapport à l'alpin.  L'idéal étant entre 1 mois et demi à  3 mois pour des chevrettes. Le feeling avec un éleveur est extrêmement important, si vous le trouver honnête, qui vous répond à des questions techniques précises, et que grosso modo , il sait de quoi il parle en terme de production: Foncez (même si il les fait plus cher que les autres) ! Et de surcroît, s'il est au contrôle laitier, il sera vous dire preuves à l'appuies, ce que valent ses chèvres. Le plus gros défaut de ses chèvres, c'est qu'en France, il n'y a aucune sélection d'approche scientifique, zootechnique et économique de la Race. Elle n'est même pas considéré comme une race en tant que telle. Code race 39 et 49 au contrôle laitier , soit 39 : croisée et 49 : autre race non répertoriée. La conséquence, c'est que le développement de la race pour ses qualités laitières n'était pas une priorité, pour les premier à en faire. On vous parle de pédigré, mais en aucun cas de performances laitières. Il faut faire la distinction entre animaux laitiers pour production ou animaux d’ornement. (Les deux pouvant pourtant être quand même compatibles). Surtout qu'en tant qu’éleveur laitier, on ne parle pas de la beauté de l'animal . C'est vrai, c'est important , mais ce qui importe c'est la performance zootechnique. On s'en fou royalement que la chèvre puisse faire des concours. On veut un animal performant adapté à l’élevage; pas des chienchiens de concours transbahutés de partout pour gargariser la déficience d'estime de personnes en manque de reconnaissance. (vlan ! ) Mais c'est une chèvre pas commune et originale, aux couleurs incroyables et je connais certains passionnés qui ont des spécimens hors du commun. Cependant certains particuliers sont tellement des passionnés qui peuvent passer littéralement tout leur pognons dedans. Il sera donc plus judicieux, avec ses personnes , de faire des échanges que d'avoir une approche pécuniaire. Avant d'acheter , aller voir l'animal , son contexte, l'exploitation.  Essayez de vous rapprocher le plus d'un éleveur qui a la même conduite que vous. Que ce soit n'importe quelles races, les chèvres exploitées en système intensif ont toujours du mal à s'adapter à du pastoral et l'inverse est encore pire. Le sérieux de l'éleveur se mesure à l’hygiène de son exploitation , à la bonne santé de ses chèvres et à son respect des normes sanitaires. Voir 60 chèvres anglonubiennes entassées dans 30m² , avec comme seule aire d'exercice une terre jonché d'excréments.... vous refroidi , je vous l'assure. Faites attention aux personnes qui ne veulent pas que vous veniez chez eux sous prétexte que vous devez acheter avant de venir !! Nous avons vécu ça. Quand une personnes vous dit que, en fait :  Ses chèvres sont en Italie , que son cousin les exportes des Antilles par le biais d'un armateur Russe... Oubliez aussi.

La problématique Française de l'anglonubienne: 

Attention en France , On a pu constater qu'il existe véritablement une génétique très pauvre, consanguine et peu productive. Etant donné que peu d’éleveurs travaillent avec cette race,  les données des performances que vous trouverez sur internet classant l'Anglonubienne la chèvre championne toutes catégories, sont irréalistes , et pas applicables dans notre pays. Oui, Les anglonubiennes en France ont été importées en majorité par des passionnés recherchant plus le caractère ornementale que productif. Surtout que beaucoup  y ont vu un business et ont récupéré les chèvres les plus pourries d'Europe pour vous les revendre au prix fort. Et les seuls qui ont de beaux spécimens avec un bon profil laitier se les gardent jalousement (comme nous). En France, on est plus en constitution de cheptel d'anglonubienne que dans la recherche de sélection laitière. La solution très simple consiste à l'assimilation, mais supprime les caractères génétiques anglonubiens assez rapidement (3eme génération). En fait , cette race a été littéralement boudée par les jeunes installés et les autres exploitants du fait qu'une fois qu'on a son cheptel,  on a pas trop envie de repartir à 0. Et quand on est JA, c'est un pari super risqué de faire une exploitation avec des chèvres n'ayant absolument aucunes références. Les chambres d'agricultures, lors de votre passage en CDOA ou pour l'obtention d'un crédit , sont plus frileuses qu'avec de la bonne alpine génétiquement modifiée. Et puis d'expérience, on sait que les autres exploitants européens, vous donne du choix de seconde zone , encore plus si vous êtes Français. Oui, nous avons très mauvaise réputation et à juste titre, mais ça c'est un autre sujet (cf. maquignon et mauvais traitements). En somme : De beaux spécimens, et en plus performants, c'est rare voir quasi impossible d'en avoir en France. Alors ne rêvez pas , elle ne vous fera jamais 2800 L en 307 jour de lactation en léchant des cailloux ou même avec le meilleur foin du monde. Ces résultat ont été obtenus sur des animaux d'exception C'est pourquoi actuellement , Une tendance consiste à se rapprocher de l'Allemagne, de la Hollande ou de l'Angleterre, en ce qui concerne la bonne génétique. De surcroît , comme pour chaque race, avoir de bon résultat laitier, comporte des obligations :  Il faut avoir une bonne alimentation et il faut être particulièrement attentif à la gestion de son élevage. Mais là , je ne vous apprend rien. C'est une mission à longue halène , difficile et coûteuse. Surtout que nos voisins européens nous voient arriver avec nos gros sabots. Comptez 350€ HT pour un chevreau d'un mois, plus le transport 300€ mini (habitant dans le sud de la France) plus 150€ de frais de douane vétérinaire. Hé oui ca existe toujours. C'est d'ailleurs le même problème que la toggenbourg avec les Suisses.  Montant total du spécimen : 800 HT sans marge. comprenez que si vous voulez un chouette petit troupeau de départ , c'est le coût d'une DJA. Je vous déconseille, voir condamne les transports d'animaux de moins de 6 mois à plus de 3 heures de route. A moins d’être super organisé , de  faire des poses régulières , avec de l'eau et du paillage, et surtout de nuit ;  la mortalité peut être très importante, voir totale. Pour le transport d'animaux , il faut être titulaire depuis 2014 du CAP TAV(Diplôme d'état) , avoir un véhicule adapté et conforme aux normes européennes, car en Allemagne , ils ne rigolent vraiment pas. Faire ce genre de démarche, justifie le prix exorbitant des anglos et des nubiennes en France. Je m'y insurge, parce que oui c'est vrai , j'ai payé mon bouc ce prix là ,  mais nous étions passionnés et on a longuement réfléchi et on a pris le risque. Alors je vous donnerai pas de prix ferme sur l'animal , car chaque éleveur fixe la valeur de ses animaux. Cependant, pour vous donner un seul conseil,si vous voulez faire du lait , estimez que le troupeau doit être amortie au moins en année 3. Rapporté au coût de la production laitière , la valeur de la chevrette, ne doit pas dépasser plus de 20% de votre marge net de production par animal sur une lactation. A titre d'exemple , la marge net ( performance économique par chèvres une fois les charges opérationnelles déduites , ex foin, orges, véto...) de mon exploitation est de 590 € par chèvre en moyenne. Donc 20% de 590 c'est 118€. A titre indicatif, une chevrette d'un mois en Anglonubienne chez moi vaut 118€ HT dans mon bilan comptable. Voilà comment je l'estime (comme toute mes autres chevrettes). Ce qui veut dire qu'à 2 mois elle sort entre 148 à max 180 € presque sevrée. ( Certifiée Bio, Prophylaxie, ok et sans CAEV ). En fait ,c'est aussi valide pour toute les autres races  à faible effectif. Malgré tout, il faut remettre en exergue que certains passionnés sont allés en Allemagne, en Angleterre ou en Hollande et ont dépensé des fortunes pour faire un troupeau de compétition. Ils les chouchouttent, et font vraiment un travail de sélection de pionnier étant les seuls  et n'hésitant  pas à les envoyer au véto pour un oui ou un non ; étant donné la valeur de départ. Au delà du coût exorbitant , il y a la aussi la valeur sentimentale qui se supplante. C'est vrai , on s'attache aux anglonubiennes et elles le savent, surtout quand on a un effectif restreint. C'est pourquoi, pour certains éleveurs, cette chèvre ne doit pas être entre toutes les mains. Ce sont ces facteurs qui expliquent pourquoi, on trouve des biquettes à 400€ ht.  Ca se justifie, car en dessous de cette somme , de ce qu'on a pu calculer, on ne peut pas rentrer dans ses frais, si on l’importe. Cependant c'est vrai, c'est cher, même trop cher.

Travaillons ensemble pour l'anglonubienne !

C'est pourquoi j’encourage d'autres exploitants comme nous à la travailler , à la sélectionner et à la développer pour faire de l'anglonubienne une race à l'effectif plus important et par ce bais, à faire baisser les prix et avoir une meilleure sélection laitière de par la pluralité des individus. Dans tous les cas , c'est moins rentable qu'une alpine d'IA. L'alpine sera plus performante et vous rapportera plus d'argent, qu'on se le dise. De ce que j'ai pu voir , aucune anglonubienne de mon troupeau n'est  mieux que ma plus mauvaise alpine d'IA. D'autant plus, que quand on s'approche de la nubienne pure , il y a de moins en moins de lait. Je déconseille aussi, comme toute les autres races de prendre des adultes , ou des réformes. Déjà c'est trop cher, pas adapté à chez vous, vous ne connaissez pas le caractère de l'animal ni l'age réel. Sans compter, que vous n'avez aucun recul sur les gestions de la traite , l'hygiene des mamelles , et les possibles mammites chroniques et staphylococciques présents qui peuvent vous foirez votre troupeau existant. Et oui les zoonose c'est pas que pour les autres. Donc méfiance : Acheter des anglonubiennes adultes pour la constitution de cheptel est au mauvais plan aussi. A déconseiller, la mortalité est aussi plus importante dans ces cas là. C'est une chèvre qui supporte très mal les changements de propriétaire," voir article caractère de l'anglonubienne".  

Préalable d'introduction avant le choix d'une race.

Avant de lire cet fiche de race : il est impératif que vous lisiez l’article suivant . La Diversité des races caprines : aucunes races n'est meilleure qu'une autre.

Mon article n'a pas pour but de vous expliquez l'historique, la conformité , les standards , ou à vous dire de choisir cette race et pas une autre. Ce sont plus des informations complémentaires, vous expliquant notre choix pour cette race, et ce qui nous a séduit chez elle. Vous définir ses pièges , qualités et défauts directement lié à l’élevage. On voulait définir sa valeur dans un système de production laitière et pastoral. En gros, nous parlerons seulement des choses que nous connaissons et les valeurs techniques données que nous avons observé chez nous ! C'est notre contrôle laitier 2015 qu'on cite, ce sont nos rations types qu'on vous cite, dans notre contexte géographique. Je le répète encore , ceci est le reflet de notre exploitation, de notre réalité avec la génétique de nos animaux. Alors il se peut, que vous ayez d'autres références et nous vous encourageons à nous les faire partager en commentaires.

Bibliographie sur la chèvre Anglonubienne et Nubienne.

Il existe tellement d'autres sources dont je ne serai jamais capable de transmettre, à moins d'y faire du plagia. C'est pourquoi je vous relance vers ces sources bibliographiques. Allez donc faire un tour ici : http://chevres.nutritionverte.com/chevre_anglo_nubienne.html http://szzv.caprovis.ch/cms05/showsingle.asp?urlid=14&id=12&lang=2. http://www.chevreduquebec.com/chevre_lait_nubienne.php http://utanlille.free.fr/dossiers/animaux/la_chevre_anglo-nubienne.pdf http://en.wikipedia.org/wiki/Anglo-Nubian_goat http://www.anglonubiangoatsociety.com/anglo-nubian-breeders/

L'Anglonubienne et la chèvre Nubienne :   différences notables.

Si vous êtes paresseux et que vous n'avez pas lu les liens cité ci-dessus; pour résumer, la chèvre anglonubienne et nubienne ont une différence notable. Et souvent on parle de caractère et de phénotype Nubien. Même moi, j'ai du mal à définir véritablement qui est quoi.... explication : L'Anglonubienne est un croisement de chèvre commune anglaise et de chèvre nubienne. Il s'agit donc pas à proprement dit de Race , mais plutôt d'un croisement mélioratif de sélection génétique par assimilation. En soit , on pourrait avancer qu'il s'agit plus d'une population de chèvre qu'une race à part entière. Un peu comme la Commune Provençale. Cependant, comme cela fait un bon siècle qu'elles ont été sélectionnées , les anglais étant fiers comme des papes ; ils l'ont standardisé et ont créé la Race en créant un herdbook ( historique génétique ). Mais, les Francais et les Rossbiffs  n'ont jamais fait de belles histoires d'amours, (historiquement parlant); alors nous Français, on s'est vite empressé de ne pas la reconnaître. D'où le code RACE 39 et 49 au contrôle laitier. '39' Chèvre croisé (bâtarde). '49' Autre race non reconnue. L'anglonubienne a été standardisé, et sélectionné pour le lait mais surtout pour sa qualité du TB et TP. Les standards (grosso modo) sont : Robes diverses et pas de standardisation de couleurs Nez busqué. Chèvres de gros gabarit au poil raz. Entre 60 kg pour les filles à 120 kg pour les mâles. Oreilles tombantes jusqu’au niveau du nez et plus. sélectionnée pour le lait. Mamelles hautes et bien groupées. Petites cornes qui se prolonge sur le crane. Pour d'autres : Cornes qui parte en spirale. Photo : Natalia Prochazka, Hoyer's Nubian Ziegen. La chèvre nubienne pure quant à elle trouve son origine en Égypte , pakistan, iraq et en iran. Elles sont à l'origine géographique du bassin de nos civilisations. On la retrouve dans ce qu'on appelle communément la zone du croissant fertile. croissant-fertile

Ce sont des chèvres au gabarit incroyable, plus de 120 kg  pour une adulte, haute , et au buste impressionnant. Mixte , ayant de bonne performance laitière , de super qualités laitières, prolificité à 270%, et une valorisation viande importante. La chèvre mythique, aux couleurs chatoyante ! Oui mais là bas , une chèvre , vaut une Mercedes SLK 500 neuve... Pour nous, européens, la nubienne est une race. Pour son pays d'origine c'est plus un rameaux . Il existe une multitude de population "communément appelée Nubienne". Ce qui complique encore plus la définition des standards généralisés. Par exemple pour comprendre le concept :   Le Rameau celtique représente les chèvres alpines chamoisées, Saanen, poitevine, fossée, savoie, toggenbourg, suisse ... Mais pour les éleveurs du Proche Orient , ce sont des French alpine Goat ( alpine chamoisée). Il s'agit ici d'un article de vulgarisation et  de synthèse de connaissances. Si vous voulez connaitre toutes les subtilités , lisez la bibliographie. La nubienne se caractérise donc plus par une origine géographique et du phénotype que par une origine purement génétique et standardisée. C'est donc plus une chèvre qu'on pourrait définir comme Rameau du croissant fertile. Les standards  pour la nubienne sont : Robes diverses et pas de standardisation de couleurs. Nez particulièrement busqué , presque protubérant par rapport à la mâchoire. Très haute sur patte. Poids entre 80kg-130kg pour les femelles jusqu'à 256kg  max ( record pour les mâles). Oreilles disproportionnées , longues et tombantes. Pour certaines, elles sont bien plus tombantes en dessous du nez voir des genoux. Mamelles adaptées à la traite à la mains. Mamelles bien tenue et absolument conformées. Cornes aux formes diverses. Ce qui est important de noter , c'est que contrairement en Europe , qui a vécu la déprise agricole et la montée en puissance de la transformation de l'agriculture paysanne d'avant guerre à l'industrie agro alimentaire , Le Proche Orient, n'a rien connue de tel. Tandis que la diversité génétique de nos chèvres s'est réduit à l'alpine et à la saanen; étant adaptées à la contention et à la production hors sols; les régions du Proche-Orient, eux,  n'ont pas connu cette transformation de société et de modèle agricole. Il est commun pour une famille d'avoir son petit troupeau de chèvres et la race est directement liée à la tradition , au patrimoine, à l'appartenance à un lieu à une géographie ; ce qui explique l'incroyable diversité génétique de ses animaux. D'autant plus que, depuis une 50ene d'année, nous avons standardisé nos animaux sur la contention , la production de masse, et la sélection génétique d'une seule race. Eux ont pu travailler des races avec un apport toujours important de génétique diversifiée. C'est le problème de nos races à petits effectifs aujourd'hui. Il faut admettre qui il y a trop de consanguinité, de CAEV, de faiblesses... Nous avons détruit nos races locales , par l'utilisation massive d'outil de production agro industriel en choissant l'IA , les hormones, les antibiotiques donc l'alpine. Je ne critique pas, les méthodes modernes de productions mais son utilisation abusive. C'est pourquoi l'alpine stagne , et actuellement le Proche Orient au delà de la guerre , vie actuellement une révolution génétique de ses chèvres. c'est un développement incroyable de leur race qui par ce patrimoine génétique tellement diversifié leur permet pratiquement tout. Quand  je parle avec des pakistanais, ou des iraniens, ( oui, sur facebook, connecté avec le monde 😉 ), malgré les tensions politiques et militaires, ils sont fiers comme jamais et peuvent l'être . Car oui , leurs chèvres sont bien les meilleures qui m'ait été donné de voir sur tout les points. Alors oui, la nubienne n'est pas une légende et cela s'explique. Mais les croisements hâtifs sans réflexion de l'anglonubienne en France, ont amené cette si mauvaise réputation. La cause à la difficulté d'exporter ces animaux de ses régions; puisque la plus part du temps , depuis maintenant 30ans,  nos pays sont respectivement en guerre contre eux, ce qui ne facilite pas les échanges.  

L'anglonubienne qualités, avantages et défauts.

On rentre dans le vif du sujet: Notre premier lot d'anglonubiennes fut justement pas super au niveau génétique. Surtout qu'elles étaient dans un système diamétralement opposé à notre système extensif. Je fus déçu, parce que j'était bercé dans l'idée que l'on s'en fait en voyant toutes ces informations sur internet. Mais maintenant, malgré cette petite déception , je ne reviendrai jamais en arrière. Cette race est superbe, adaptée à notre cahier des charges et aucune autre ne pourrait mieux y répondre: Explication :

Avantages et qualités :

1. Son caractère : Elle est douce , gentille et docile. très proche de l'homme et calme . C'est incroyable de voir qu'elle ont un rapport différent avec l'homme que les alpines. C'est plus un animal de compagnie qu'une chèvre d’élevage. Elle n'ont qu'un seul propriétaire. Ce qui m'a vraiment impressionné. Elles ont la mémoire émotionnelle, comme les chiens. Ce ne sont pas des chèvres qui dans le troupeau vont chercher le conflit. Les rapport de force sont quasi inexistants. Pour les prophylaxies , les animaux n'ont pas besoin d'avoir de contention. Ils n'ont pas ces moments de folie en forêt typique des alpines qui flippent et se barrent au premier bruit. Ce sont des animaux pataud. Chèvre indépendante et qui peut se contenter de vivre en couple ou dans un effectif vraiment restreint. 2. Sa robe et ses Couleurs Aucune autre race ne peut se targuer d'avoir autant de mélanges de couleurs , de motifs et de robes , tellement la diversité est importante. En pastorale, arriver à distinguer clairement vos animaux grâce à leur originalité vous donne un plus dans la garde non négligeable. C'est vraiment le point fort de l'anglonubienne et c'est pour cela qu'elles sont développées en animaux d'ornement. 3. Adaptée à la chaleur. Un autre point fort, c'est qu'elle ne craignent pas la chaleur. Elles peuvent facilement resté en plein soleil sans problème. Quand les alpines chôment, les anglonubiennes quant à l'elles , broutent en plein champs même si l'herbe est jaune comme les blés en juillet. 4. Longévité de production et durée de vie Durée de vie supérieure au Alpine ( race référence). Comptez une dizaine d'année de production continue sans baisse réelle de la lactation. Ce sont des biquettes qui peuvent facilement dépasser les 13 ans. L'anglonubienne n'arrive à sa taille adulte qu'à 3 ans. Longévité mais croissance lente. c'est important de ne pas la faire saillir la première année pour avoir une anglonubienne à taille optimal. 5. Mamelles et morphologie. Mamelles conformes , adaptées à la traite manuelles, même s'il peut exister d'autres formes. Comme ce sont des chèvres hautes sur pattes, la mamelle n'est jamais blessée lors des gardes en broussaille. Les mamelles sont super bien attachée sous le prolongement du ventre de la chèvre, ce qui peut être trompeur lors du jugement de la qualité de la mamelle. 6. Valorisation des fourrages et de parcours et prairies pauvres. Ça mange absolument tout. Mon fourrage de moyenne qualité, voir médiocre, elles le dévorent sans vergogne. Pour comparer , c'est aussi frugale qu'une brebis. Je trouve qu'il existe beaucoup de points communs avec la conduite ovine et cette chèvre. 7. bonne tenue des parcs , manutention et manipulation. C'est la chèvre qui tiens les parcs, l'alpine oubliez. Si il y a de jolie vigne à côté , un moment ou un autre , l'alpine sautera dedans. L'anglonubienne quant à elle, restera calme et bêlera jusqu'à plus voix pour vous avertir de son mécontentement. elle tiens parfaitement bien avec les brebis. Se laisse tripoter et est beaucoup moins farouche. 8. Adapter à des petits effectifs et à l'élevage familial. Finalement; c'est une chèvre adaptée à l'élevage familial, docile , gentille , reconnaissant ses propriétaires et leur étant fidèle. Elle peut facilement s’accommoder de rester en parc, et en effectif vraiment limité. Quand l'alpine n'est heureuse qu'avec huit de ses copines, l'anglonubienne est heureuse juste avec deux autres copines. 9. Adapter au pastoral. S'épanouie en forêt comme en prairie. N'est pas destructeur avec les strates arbustives moyennes. Ne saute pas pour détruire les arbustes , se contente de manger ce qui est à sa portée. Apres s'il n'y a rien à manger , comme une chèvre qui se respecte , elle détruira tout ce qui passe à sa portée. 10. Un lait de qualité. Une qualité de lait tournant autour de 45 TB 40TP. 11. Un taux de prolificité important, avoisinant les 220% chez moi. 12. Une diversité génétique importante et un fort potentiel de développement. 13. un conformité de la carcasse exceptionnelle. Un chevreau de 25kg vif fait 18 kg poids carcasse. tout est dit. 14. Adapter à la conduite Ovine ou mixe de troupeau ovin / caprin. Tout est dit , au niveau du caractère , c'est une chèvre mouton. Mais avec son intelligence en plus. Je les laisse souvent avec mes brebis et aucun problème.

Défauts :

1. Revoir ses méthodes d'élevages avec ce genre de race. Plus sensible à l'acidose étant donné que ce sont des animaux valorisant des fourrages très pauvres , la moindre ration trop riche sans  d'adaptation au préalable peut mener à des dérèglements intestinaux. Animaux à croissance très lente : N'arrivent qu'à sa taille adulte au bout de 3 et demi. Le nanisme est une conséquence de l'application des méthodes d'élevages traditionnelles. Il faut le revoir : Imposant une saillie qu'à 18 mois et au moins 30kg, pas avant. Sinon il n'y a pas de développement optimum de la mamelles. C'est une notion qui la limite à une personne déjà installée et pas à la prise de risque d'un JA. La première lactation n'est pas exceptionnelle , voir médiocre si trop précoce, ce qui a aussi participé à la mauvaise réputation de la race. Mais les lactations doublent chaque année pour se stabilité à la 3eme lactation. 2. Manque de combativité et difficilement compatible avec d'autres races. Les anglos ont le caractère d'une chèvre motte. Si vous l'incorporez avec des roves, vous êtes assuré que vous aurez des chèvres sacrifiées, martyrisées et soumises par celle ci. Elles ne s’intégreront pas et attendrons que tous le monde soit repus pour aller à l'auge. C'est pourquoi , l'anglo, n'est pas forcement adaptée au mélange des races mais s'adapte bien au brebis. 3. Faiblesses au démarrage des biberons. Il faut augmenter la quantité de poudre de lait et limité la quantité du lait distribué. Les taux sont très important sur cette race, utilisez les rations de brebis pour la préparation du lait. Donc obligation de faire deux lots distincts pour les biberons. Alpins et Anglonubiens. Les problèmes récurant sont : Colibacillose , acidose et entérotoxine sur des petites anglo de moins de 8 jours au biberons, là ou les alpines pètent la forme. Pour compenser , toujours de l'argile, du bicarbonate de soude en libre service. Une ration équilibrée et répétée de 3 à 6 tétés par jour en petite quantité,  pour les 3 premières semaines. Dans tous les cas , c'est une race au démarrage difficile, si elle n'est pas sous la mère. Par contre sous la mère aucun problème, parfaite pour de l'allaitant ! même idéale. 4. Plus sujet à l'acidose et aux problèmes gastriques. Ce sont des animaux qui valorisent des parcours de "merde". Soyons franc : A part la rove , je vois rien d'autre capable de ponctionner des parcours aussi pauvre. C'est pourquoi , si vous les mettez à la luzerne à volonté, au concentré de plus de 350g jours, vous êtes pratiquement sur qu'elles vont déclarer des problèmes gastriques sans véritablement avoir un résultat laitier probant. Ce sont des animaux pas adapter à la suralimentation de matière sèche. 5. Longue à démarrer, croissance très lente. C'est 3 ans et demi pour la taille adulte et son poids définitif. Si vous avez le malheur de la carencée , ou de faire une saillie trop précoce , c'est l’arrêt de la croissance assurée. 6. Bouclage, grandes oreilles, et pastoralisme. Qui dit grandes oreilles, dit arrachage de boucle à la moindre occasion. Le paturons peut être une solution. Le chien de troupeau aime les mordiller. 7. Rareté de l'animal, et certaines lignées de mauvaises qualités laitières. C'est cher, trop cher pour un animal original , mais pas exceptionnel en l'état actuelle du cheptel français.  La disparité entre la race est très importante . Vous pouvez avoir de superbes laitières en Anglonubienne comme des animaux qui ne produisent qu'à peine 20 cl par jour en double traite.... C'est là l'importance du recul sur les lignés plus que sur la race. 8. Pas de références techniques, économiques et zootechniques. Rien de vraiment probant à part des légendes rurales fleurissent sur internet.  C'est pour cela que j'ai écris cette article. 9. Pas adaptées au gros troupeaux. Manque du sentiment grégaire. A partir de 60 chèvres, l'anglonubienne à tendance à se désolidariser du troupeau. j'ai actuellement 80 chèvres et il y a véritablement deux troupeaux différents dans mon cheptel. Les Anglo et les autres . Et elle s'en foutent si elle sont perdues en forêt . Elles ne sont pas stressées et cela ne les dérangent pas tant que ça, si elles se retrouvent écartées et isolées, contrairement au Alpine ou c'est la fin du monde pour elles. 10. Pas si bonne laitière en quantité. La meilleure laitière anglonubienne que j'ai eu , faisait 2,5L en moyenne , les autres étant péniblement à 2 L / Jour. Une bonne anglonubienne c'est une moyenne de deux litres jour en 3eme année. La première année c'est 1 Litres max pour les précoces. On est loin des 7 litres annoncés sur internet. Les taux part contre sont exceptionnels. à réfléchir. La durée de lactation est de 130 jour à 270 jour max. c'est difficile de la tenir plus longtemps. 11. Peu de recul sur cette race donc avis subjectif. C'est LE problème rencontré sur cette chèvre: Mon article est lui aussi subjectif !  Pourquoi ?  C'est que je ne suis pas capable, à l'heure actuelle de confirmer mes informations car étant le seul à avoir fait cette démarche scientifique, mon cas peut être une exception et ne peut donc pas être validé comme cas général. Il s'agit ici d'une exposition d'un système bien précis dans un contexte bien précis. Il se peut qu'il y aie véritablement de meilleurs résultats que les miens. J'ai vu des exploitations en Allemagne avec des chèvres anglonubiennes avec des mamelles énormes et du 3,5 litre par chèvre avec ces taux légendaires.... Mais chez moi, bien c'est pas le cas.... La plus part des personnes n'ont pas de vrai troupeau d'anglonubiennes en caprin fromager en France. c'est donc difficile d'avoir de véritable informations objectives sur la race. 12. Boucs énorme qui peuvent poser problème. Les boucs à 6 mois sont aussi gros que des alpins adultes, et à 2 ans il font déjà 100 kilos. Ils peuvent être impossible à manipuler et dangereux pour des personnes menues. 13. chèvre pas agile, pataud , pas adapté à l'estive. Ça ne monte pas au arbre, ça ne saute pas les clôtures et aussi les berges un peu trop haute. C'est pataud et en Estive ,  ça n'est pas agile sur les coteaux.... contrairement à la toggenbourg qui heureuse comme jamais. Où l'alpine pâture sur des milieux escarpés , l'anglo a des difficultés et préfère rester dans les pattes de son chevrier préféré. C'est une chèvre qui aime le plat. 14. Ne valorise pas la forêt au dessus d' 1m50. Conséquence, ce n'est pas une chèvre qui va se débrouiller de faire tombé les branche avec ses deux pattes avant et détruire la strate arbustive. Elle va simplement manger ce qui se trouve à proximité. C'est la chèvre paresseuse par excellence ... alors qualité ou défaut... je sais pas trop.  

Conclusion :

Si vous cherchez une chèvre qui se rapproche de la commune provençale au même niveau de production laitière, mais sans les désagréments de la faiblesse génétique, du CAEV :  L'anglo est pour vous. Pour les données du contrôle laitier de l'année 2015. Chez nous, cette chèvre produit entre 250L pour la moins bonne et 450L  pour la meilleure en primipare , avec une moyenne de 55,7 en TB et 35 en TP sur une lactation d'environ 270J. En multipare, on tourne entre 450L et 650L MAX pour un TB et TP moyen de 50 et 35 sur une lactation d'environ 270J. Les meilleurs valeurs sont : Primipare : 1,1 L jour avec 64.2 de taux butyreux et 37,5 de Taux protéique, au 67e jour de lactation (Jours indéfinis : lactation pas encore finie). Multipare : 2,4L jour avec 59,7 de taux butyreux et 40,7 de Taux protéique,  au 145e jour de lactation ( jours indéfinis : lactation pas encore finie). A titre d'exemple mes alpines de mon troupeau sort à : cl           Pour obtenir ses résultat , la distribution  et les rations  sont: Garde en forêt parcours ligneux 4 heures. Mise en parc de soupade type prairies semées : 4 heures. Pour les rations , donnée pour les PROs : ration chèvre                               En ce qui concerne l'orge , c'est la prise en compte des glands et châtaignes sur parcours. En réalité elle n'ont pas de concentré distribué. Seulement à la traite (60g par chèvre). L'été, la prise d'orge se fait en plein champs semés. Donc , il s'agit ici d'une estimation de la MB. Mais en ce qui concerne l'UFL , le PDI et PDIMN et PDE on colle à la réalité. Etant sur une roche mère calcique, (type gré calcaire à tendance roche karstique), l'apport en calcium, même s' il présente des carences sont corrigés par le parcours. Une chèvre douce, proche de l'homme , attachante , gentille et facilement manipulable, l'anglonubienne est faites pour vous. Si vous cherchez une alternative colorée, une originalité et une laitière moyenne à bonne sans être médiocre mais avec des taux exceptionnels , l'anglonubienne répond à ces critères. En fait , L'anglonubienne c'est une Rove améliorée. Elle peut faire jusqu'à 4 petits en une mise bas, et ça peut devenir vite très problématique. Donc ayez une grosse bergerie pour les mises bas. Sans trop la pousser , on obtient de supers résultats. Mais à vouloir trop la pousser , les résultats ne sont pas pour autant mieux. En soit , c'est la chèvre d’excellence pour les régions chaudes, avec des parcours faibles et des pâtures pauvres. Acceptant du fourrage grossier et ne modifiant pas sa courbe de lactation, l'anglonubienne reste l'alternative à la commune provençale. Mais la qualité principale de cette chèvre, c'est qu'elle est attachante, et vraiment ( TROP) proche de l'homme. Et c'est à cœur brisé que j'envoie les chevreaux à abattoir quand il le faut.... Je l'aime cette biquette. Vous aussi foncez !

10 réponses à “La chèvre Anglonubienne, Le combo parfait ?”

  1. frison dit :

    bonjour
    ayant eu moi meme des chevres (alpines et saanen)et ayant aussi été chevrier en élévage laitier(600 alpines).je suis en retraite et envisage d’avoir 4/5 chevres .je suis devenu « allergique » a l’alpine.et votre article est tres intéressant car vos données sont dénuées d’intéret financier.alors merci il y a longtemps que je cherchais un document objectif sur cette race.
    cordialement

    frison

  2. DERVIEUX CHRISTELLE dit :

    je viens d’acheter 10 anglo nubiennes en Bretagne (type peu sérieux) elles sont de janvier, pleines, normalement, on verra, je fais du fromage. Elles seront mélangées à mes alpines pour faire un troupeau de 55 chèvres maximum.
    Par contre en plus du parcours nous sommes à 1 kg d’aliment par jour plus foin de crau, on verra pour les AN.
    Merci pour votre article

  3. Nail dit :

    Bonjour Mesdames et Messieurs,

    Je veux acheter une chèvre à l’Espagne.
    Je suis intéressé par race, avec une race de chèvre anglo-nubienne pedigree. Vous pouvez me vendre les documents de race pure race de chèvres anglo-nubienne? Quel est le prix pour une chèvre? Envoyez vos suggestions pour les chèvres. Je me réjouis de votre réponse rapide

    Cordialement,

    Nail
    fel.: 34 965128095

    • admin dit :

      L’exportation vers d’autres pays Européen et du magreb est actuellement interdite par la France suite à des cas de fièvre catarrhale.
      Nous ne pouvons donc pas donner suite à votre demande.
      De plus l’ensemble de nos anglo nubiennes sont réservées jusqu’en avril 2018.
      Nous en sommes désolés.

  4. mayer marylin dit :

    hello , je viens de finir la lecture de votre article très pertinent , explicite , bien tourné. merci. vous prêcher une convaincu de la nubienne , j’en suis raide dingue amoureuse. j’ai réussi a en introduire chez des amis chevriers qui ne connaissais pas du tout cette race. ils sont conquis. belle continuation a vous et vos biquettes d’amour. au plaisir

    marylin

  5. guillaume dit :

    bonjour et merci pour votre partage
    je retrouve exactement les points positif et négatif que nous avons rencontré lorsque nous avions des agglos. malheureusement la personne a arrêté sont activité et nous cherchons un élevage de qualité pour des chevreaux anglo nubien. (les meilleurs resultat croisé boucs angglo avec mere alpine)
    si toutes fois, vous êtes vendeur, merci de nous faire signe

  6. Lucypriane dit :

    Bonjour.
    Eleveuse d’alpaga pour la laine, je recherche une race de chèvre douce, calme, et sobre qui pourraient accompagner mes alpagas et me fournir un peu de lait pour ma consommation personnelle (grande amatrice de fromage)
    La nubienne m’intéresse particulièrement.
    Qu’en pensez vous ?

  7. havet brigitte dit :

    bonjour je viens de lire votre article au sujet des nubiennes , je vous félicite pour celui ci , j’ai un petit élevage mais pas pour le lait , si vous avez un peu de temps allez sur facebook La
    Ferme de la Licorne et dite moi ce que vous en pensez .cordialement Brigitte

  8. Dany Lahaye dit :

    Bonjour,
    Je vous ai dejà contacté il y a quelques mois, je suis à la recherche d’une chevrette ou d’une chèvre anglo-nubienne colorée;
    Merci de me dire si vous pouvez m’en céder une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *